Pour une  façon différente de prendre en soins ...

 

Nous pouvons  nous réjouir de l'amélioration des progrès de notre médecine, des techniques de réanimation et de chirurgie, qui contribuent à l'amélioration de notre longévité et de notre qualité de vie.

 

Mais ces progrès ont  parfois tendance à nous faire "oublier"  que le corps n'est pas une machine , et qu'il ne suffit pas de réparer ou changer "une pièce" pour le faire fonctionner à nouveau à l'identique.

 

L'organe malade doit  être intégré  dans un système au sein duquel tous les organes sont interdépendants.

 

Dans ce système "global", le corps est certes animé par des lois physiques et chimiques (et énergétiques pour beaucoup de traditions), mais il est aussi sensible aux pensées et aux émotions (le "mental" ou "psychisme"), ce qui est aujourd'hui de plus en plus reconnu.

 

Ce qui est plus nouveau en revanche, c'est d'accepter qu'au dessus (ou à côté) du "mental", il y a "l'esprit" (qui n'est pas synonyme de croyance religieuse, et que nous pouvons choisir d'appeler "esprit", "âme",  "inconscient" ou autre, peu importe).

 

La santé passerait donc par la compréhension du fonctionnement du corps, la maîtrise du mental et l'intégration de l'esprit.

 

Ces dimensions sont d'autant plus importantes lorsque l'on est porteur d'une maladie  "chronique", évolutive et invalidante. (S'il est en effet , "acceptable" au moment d'un infarctus du myocarde par exemple,  de laisser "toute" la place à la médecine "technique" , cela n'est plus possible lorsque l'on se sait atteint d'une maladie cancéreuse, d'une maladie de Parkinson, d'une sclérose en plaque ou d'une maladie de Charcot ...).

 

Mon parcours professionnel et mon cheminement personnel m'ont conduit petit à petit à accepter les limites de la médecine que j'ai  apprise à la faculté, et à  m'ouvrir à d'autres approches qui peuvent venir compléter notre médecine conventionnelle,  mais sans la rejeter.

 

Je suis convaincu que cette médecine,  dite "intégrative",  peut stimuler nos capacités d'autoguérison (en renforçant notamment  nos défenses immunitaires ), et favoriser l'efficacité et la tolérance des traitements proposés par la médecine conventionnelle.

 

L'objectif d'OKIMA Ressources est d'offrir un accueil, une compréhension, une évaluation et un accompagnement aux  personnes concernées par la maladie chronique, en intégrant dans leur parcours de soin les dimensions physiques, psychiques, sociales et spirituelles.

 

Cet accompagnement spécifique va contribuer à améliorer la qualité du vie du malade, à potentialiser les effets bénéfiques des traitements et à favoriser la stabilisation, la rémission voire la guérison de la maladie causale.

 

Mon action est enfin fondée  sur  des valeurs fortes et une charte éthique exigeante, au premier rang desquelles on retrouve la liberté et l'autonomie du bénéficiaire, et le refus de toute attitude dogmatique et de tout prosélytisme.

 

En espérant que ce site vous  (re)donnera l'espoir d'un "champ de possible" dans votre maladie.

 

Laurent MARTIN, médecin, fondateur d'Esprit OKIMA

 

 

Notre fonctionnement en pratique